Bonjour à tous

Que de d'humidité ces jours jours-ci!

Pour ceux qui ont planté des pommes de terre et des tomates qui ne sont pas très résistantes au mildiou, il faut savoir que les conditions idéales d'infection du mildiou sont réunies (chaleur et humidité).

Il est donc très important d'intervenir dès la fin des pluies avec des produits cupriques autorisés par la culture biologique tout en restant conscient que ces produits agissent par contact et sont rapidement lavés par les pluies.

Lors de ces traitements, vous devez vous appliquer à traiter toute la plante (sur les feuilles, les tiges et sous les feuilles)

Bonjour à tous

Rapport de ma visite de ce jour !

Comme annoncé le mildiou est là !

Toutes les variétés plantées n’étaient pas résistantes au mildiou…

Logique, élémentaire mon cher Watson

La lutte douce n’est pas bien facile à appliquer…

Je vous propose : de couper toutes les parties malades et de les évacuer puis de faire un traitement avec du DITHANE Idéalement, ce traitement doit être réalisé avec un pulvérisateur efficace. Tout doit être touché par le produit !

Si nous n’agissons pas vite … quid de vos efforts ???

Dans une situation comme nous venons de la vivre, il eut fallu traiter avec un fongicide systémique.

Je souhaite recevoir vos commentaires et surtout : quote-part au traitement : 16,90€ à partager entre vous. Vous achetez le produit et je fais le traitement jeudi ou vendredi fin de matinée.

Ce produit est en vente chez Henrion à Statte

Urgent de me répondre !!!!!!!!

Bonjour


Suite à notre réunion de ce vendredi 18/07/2014, il a été décidé, à l’unanimité des experts, de réaliser une pulvérisation anti-mildiou.

Il est certain que, dans l’avenir, des précautions naturelles : choix de variétés etc. seront prises pour éviter le plus possible d’intervenir d’une manière drastique et surtout en retard. La lutte préventive est toujours la meilleure dans ces conditions climatiques ! Pas de soucis pour l’approvisionnement du produit, le nécessaire a été fait, encore un grand merci pour les propositions reçues quant à l’achat, les personnes concernées se reconnaîtront.

Logiquement, mardi prochain, Mrs WILLEMS et REMY-PAQUAY seront sur le terrain pour tracer, préparer et peut-être semer les haricots (Les bonnes volontés seront les bienvenues).


Cette parcelle sera en fait réservée en partie pour la réalisation d’une culture de haricot communautaire dans le but d’approvisionner notre première soirée « Salade Liégeoise » qui se déroulera le 20 septembre prochain en collaboration avec l’Administration Communale.


Bien amicalement à tous.